Aller au contenu

Elíkí

Útá Wikipedia.
Valle de la Luna (« vallée de la Lune ») au Chili, près de San Pedro de Atacama, dans le désert d'Atacama, un des déserts les plus arides sur Terre[1],[2],[3],[4],[5].
Dunes
Dune (erg) de la Vallée de la Mort située dans le désert des Mojaves aux États-Unis, l'endroit où l'on a relevé la température sous abri la plus élevée sur Terre selon les normes de l'OMM avec un record à Modèle:Tmp[6],[7].
Le désert de Tabernas dans le sud de l'Espagne, unique véritable désert d'Europe occidentale selon la classification de Köppen et dont l'expansion est emblématique du réchauffement climatique[8] et du phénomène de désertification.

Elíkí ezalí esíká ekaúka wápi bato bafándaka tɛ́.

Tálá mpé[kokoma | kobɔngisa mosólo]

  1. Examens environnementaux de l'OCDE : Chili 2005, OECD, United Nations Economic Commission for Latin America and the Caribbean, Mois invalide (juin), p. 112.
  2. Priit J. Vesilind, « The Driest Place on Earth », National Geographic Magazine,‎ août 2003 (lire en ligne) (extrait).
  3. « Even the Driest Place on Earth Has Water », Extreme Science (consulté en 2 avril 2013).
  4. Christopher P. Mckay, « Two dry for life: the Atacama Desert and Mars », AdAstra,‎ may–june 2002, p. 30–33 (lire en ligne).
  5. Jonathan Amos, « Chile desert's super-dry history », BBC News,‎ 8 décembre 2005 (lire en ligne).
  6. Commission de climatologie, « Communiqué de presse N° 956 », Organisation météorologique mondiale, 13 septembre 2012 (consulté en 26 septembre 2012).
  7. (en) Organisation météorologique mondiale, « Global Weather & Climate Extremes », sur Université d'Arizona (consulté en 13 décembre 2012).
  8. TF1 Info - Andalousie, le désert gagne du terrain : « Avec 300 kilomètres carrés de terres arides, Tabernas est le seul désert du continent européen. Chaque année, le réchauffement climatique agrandit un peu plus ce désert naturel. »